3 choses à savoir sur le butane

BOUTEILLE DE GAZ

Le butane est utilisé comme combustible domestique, pour les cuisinières par exemple. Son usage peut également se faire à échelle industrielle, comme source d’énergie mais aussi comme réactif chimique.

Le butane peut être utilisé comme carburant pour des véhicules, soit de transport en commun urbain, soit par exemple pour des chariots élévateur fonctionnant en intérieur dans des hangars. L’avantage étant dans ce dernier cas qu’il est peu polluant. Le butane est la moins polluante des énergies fossiles. Sa combustion n’émet aucune particule fine, très peu d’oxyde d’azote et principalement de la vapeur d’eau et du CO2…

Le butane est obtenu par distillation sous pression du GPL (gaz de pétrole liquéfié), ou par purification du gaz naturel. Pour ce qui concerne la SARA, le butane est un des produits de raffinage que propose le site. Le gaz commercialisé par la SARA est donc issu du pétrole brut.

C’est un gaz assez proche du propane

Leur principale différence est leur point d’ébullition. Celui du propane est moins élevé (-40°), il sera donc préféré pour les usages extérieurs, le butane pour les usages intérieurs

Après raffinage, le gaz est stocké dans un premier temps dans des réservoirs sous pression. Il est ensuite conditionné, en bouteilles métalliques qui contiennent 13 kg de gaz. La bouteille affichant elle-même un poids de 10 kg.
A l’état liquide dans la bouteille, c’est après passage dans un détendeur, placé juste à la sortie de la bouteille, que le butane devient gazeux et prêt à la combustion.

Le butane est un gaz inodore. L’odeur caractéristique qu’on lui connaît est ajoutée pour des raisons de sécurité.
Il faut toujours stocker la bouteille à la verticale, sur un support stable et dans un endroit ventilé. Evitez les locaux en contrebas, généralement peu aérés. Enfin, la bouteille et les raccordements doivent être éloignés de toute source de chaleur pouvant dépasser les 50°C.