La SARA mise sur les énergies nouvelles

Shining sun at clear blue sky with copy space

La SARA est surtout connue aux Antilles-Guyane pour le raffinage, le stockage et la livraison de produits pétroliers. Cependant, aujourd’hui la société a décidé de se lancer à la conquête d’une nouvelle ressource : les énergies nouvelles. Explications. 

Implantée depuis le début des années 70 aux Antilles-Guyane, la SARA est aujourd’hui un acteur majeur de l’économie dans les Outre-mer. Déjà très actif dans le secteur pétrolier, elle veut maintenant miser sur les énergies nouvelles.

PLUSIEURS PROJETS EN VUE  

La SARA a plusieurs projets en cours en lien avec les énergies nouvelles. On peut citer par exemple, un projet de centrale photovoltaïque (appelé aussi « ferme photovoltaïque), qui devrait s’implanter dans le quartier de Californie, au Lamentin en Martinique. La ferme disposera de plus de 4 600 panneaux, disséminés sur un terrain de plus de 4 hectares. Les panneaux pourraient commencer à produire de l’électricité en 2019.

En Guyane, c’est un projet de centrale solaire qui devrait voir le jour, à l’ouest du pays, plus précisément à Saint-Laurent du Maroni. Cette centrale solaire sera aussi équipée d’une batterie, qui permettra de fournir de l’électricité jour et nuit à la région. La centrale, devrait être livrée à l’automne 2020. En plus, d’avoir comme objectif de rendre le pays automne en matière d’énergies, la centrale créera des emplois. En effet, une centaine de personnes devrait être employée pour sa construction (qui démarrera à l’été 2019) et une fois construite, la centrale devrait fournir sur vingt ans, un emploi permanent, à pas moins d’une trentaine de personnes.

Toujours dans l’optique de fournir de l’électricité au grand public, une pile à hydrogène a été implantée début 2016, à proximité du site de la SARA en Martinique. C’est l’excédent d’hydrogène produit par la raffinerie qui alimentera le réseau EDF. Elle est en service depuis 2017. 

La SARA a décidé de développer neuf projets au total autour des énergies nouvelles. Pour plus de détails sur les autres projets : rendez-vous ici