Entretien| Kévin Jacques – Service informatique

Kévin Jacques - informatique

Pouvez-vous vous présenter ? 

Je suis Kévin Jacques, technicien système au sein du service informatique de la SARA. Nous avons récemment procédé au renouvellement des postes informatiques de l’entreprise. Cependant, plutôt que de recycler les postes informatiques auprès des sociétés spécialisées en destruction définitive, nous avons opté pour un autre choix. En effet, pour les postes en bon état de marche, nous avons proposé de les mettre à disposition d’établissements scolaires.

Comment s’est réalisée la prise de contact avec les établissements ? 

La prise de contact s’est faite à deux niveaux. D’une part, au travers des différentes interventions de la SARA (salons, manifestations) d’autre part par le biais des demandes d’établissements envoyées par mail au service communication et à la direction. En effet, certains enseignants sollicitent la SARA pour du matériel informatique. Après réflexion, nous avons trouvé primordial que les écoles et les élèves puissent avoir accès à du matériel et des logiciels. Nous savons tous que dans le monde du travail actuel, la maitrise des outils informatiques est cruciale dans la réussite professionnelle. De plus, cette démarche permet à la SARA de donner une nouvelle vie à ces postes de travail en bon état. Nous les installons avec une distribution dédiée « Primetux » .

Combien d’établissements ont pu bénéficier de ce projet ? 

À ce jour, 4 établissements ont pu bénéficier de postes informatiques.  Nous avons été en mesure de donner près de 20% du parc informatique soit environ 40 à 50 postes. Notre parc informatique compte plus de 300 postes et nous avons dû tester l’ensemble du matériel afin de garantir leur bon état de fonctionnement. À savoir, les postes ont en moyenne 5 ans à 6 ans. Le nombre de matériel donné peut paraître minime. Toutefois, ce sont près d’une dizaine de postes par établissements qui ont été distribués et nous pouvons garantir le bon état de marche de ces derniers. Enfin, les autres postes n’étant pas en état ont pu être recyclés.

Quelle est la suite de ce projet ? 

C’est une démarche pérenne qui s’inscrit dans les valeurs de la SARA. En effet, la SARA a une démarche environnementale et sociétale. L’entreprise s’investit à travers ses actions dans l’éducation aux Antilles-Guyane. Nous espérons pouvoir renouveler et étendre ce type d’action très prochainement.