Entretien – Inauguration de la pile à hydrogène

7812f574-e18b-440d-a2be-030017ad8612

Nous avons rencontré Jean-Noël CHERY et Aurélia BONHEUR durant l’inauguration de la pile à hydrogène. Ils sont les gagnants du jeu concours Facebook, ils reviennent avec nous sur cette matinée d’inauguration.

Pouvez-vous présenter ?

Je m’appelle CHERY Jean-Noël. La SARA a organisé un jeu-concours sur Facebook pour participer à cette journée avec la personne de son choix. J’ai eu la chance d’être tiré au sort. Pour l’occasion, je suis venu accompagné de ma compagne Aurélie Bonheur. C’est une très bonne initiative de la part de la SARA d’avoir fait un jeu et d’avoir invité ses abonnés.

img_8190

Comment s’est déroulée votre matinée ?

La conférence s’est très bien passée. Nous sommes ravis de savoir que la Sara a eu l’initiative de mettre en place un tel projet avec la pile à hydrogène. Les conférences étaient très complètes, il y a eu de nombreux intervenants et cela nous a permis de découvrir tous les acteurs qui ont fait le succès de ce projet. Il y a eu beaucoup d’informations et de détails. Nous avons été surpris de voir à quelle vitesse a été réalisé le projet. De plus, les conférences nous ont permis de découvrir que la SARA a de nombreux projets en cours autour du développement durable.

Que pensez-vous d’un tel projet ?

Nous avions déjà eu l’occasion de voir des reportages notamment sur un bus qui fonctionnait à l’énergie hydrogène à l’étranger. Puis, quelque temps après le reportage, nous avons vu le jeu sur la page Facebook de la SARA et les vidéos qui parlaient de l’hydrogène. Nous ne pensions pas que cela aurait été possible en ici ! On est fier que ce soit en Martinique. C’est une première mondiale du fait que la pile soit au sein d’une raffinerie en fait. On est très fier ! Au niveau mondial, c’est énorme.

C’est une avancée considérable.  Tout d’abord pour la Sara, car c’est la première raffinerie à l’avoir fait dans le monde. C’est aussi bien pour nous en tant que Martiniquais. C’est aussi un grand pas pour l’environnement. La pile à hydrogène ne rejette pas de déchet (à part de l’eau…mais ce n’est pas vraiment un déchet). Sur le long terme, ça sera très bénéfique.  Puisque comme on l’a vu, pour l’instant, la puissance que la pile délivre va p pouvoir couvrir environ 2000 à 3000 foyers en Martinique. C’est un bon début.

Que retenez-vous de cette journée ?

Énergies renouvelables et Zéro déchet, tout simplement !

Merci à vous d’avoir partagé ce moment avec nous.