La sécurité, une priorité pour la SARA !

Safety Protective Work Equipment. Yellow Helmet, Glasses, Gloves and Mask. Protection Gear Closeup.

Depuis sa création en 1969, la SARA a pour mission première d’assurer une indépendance énergétique en Guadeloupe,Martinique et Guyane, en garantissant la sécurité des approvisionnements en produits pétroliers. Une mission qui demande une certaine expertise dans divers domaines et principalement, en terme de sécurité.

La sécurité, un paramètre inscrit dans l’ADN de la SARA. 

Depuis sa création, l’entité apporte une attention toute particulière à la sécurité des collaborateurs de la SARA, Intervenants Extérieurs et des Riverains, la sûreté des installations, la gestion de la santé et la sécurité sur chaque territoire.

Pour assurer une sécurité maximale sur ses sites aux Antilles-Guyane, la SARA peut compter sur une équipe de pompiers permanents, une équipe de pompiers auxiliaires, des équipements de lutte contre l’incendie, à cela s’ajoute des exercices (hebdomadaires).

Outre ces équipes, la SARA compte en son sein une infirmerie, elle s’appuie sur un Plan d’Opération Interne (POI), un Plan Particulier d’Intervention (PPI), une formation au G.E.S.I.P.

Au sein de sa démarche sécurité complète, la SARA compte notamment un volet prévention intégrant notamment un respect de la réglementation (ICPE et SEVESO), une étude de dangers ou encore, des contrôles, suivi, inspections, audits internes et croisés, etc…

Les moyens humains pour assurer une sécurité permanente sur les sites et leurs alentours sont importants. Ainsi, la SARA Antilles-Guyane peut s’appuyer sur :

  • 15 pompiers professionnels répartis en 5 équipes de 3 pompiers sur quart + piquet de premier secours.
  • 4 astreintes « cadre » pour les cellules de crise (Direction, Production, Sécurité,Logistique).

Côté moyens matériels, la SARA est équipé d’outils fixes :

  • 1 réservoir de stockage d’eau douce (6700 m3)
  • Pomperie eau de mer (2×1000 m3/h) (construite en 2005 : 8 M€)
  • Pomperie eau douce (2X 420 m3/h)
  • Rampes d’arrosage, déversoirs de mousse, Skid émulseur, lance monitor, etc…

Et mobiles :

  • 4 camions de lutte contre l’incendie
  • 1 VSAB
  •  3 canons tractables
  • Extincteurs
  • Appareil Respiratoire Indépendant, etc…

Etant en permanence sur le qui-vive, les équipes en charge de la sécurité des sites s’entraînent régulièrement. Un exercice hebdomadaire Pré-POI est organisé chaque jeudi.

Autre entraînement assuré, l’entraînement à la manipulation d’un extincteur (1 exercice par an pour l’ensemble du personne). S’ajoutent à cela, des exercices avec des pompiers extérieurs du SDIS, un exercice POI annuel en présence des autorités (Préfecture, DEAL, Mairies, etc.) et un exercice PPI.